FIA logoFIM logo

Stéphane PETERHANSEL

(fra) 1.71m / 68kg

Loisirs

sport automobile, ski, randonnée, vélo

Sponsors

Audi, Q Motorsport, Red Bull

Véhicule

Marque: Audi
Modèle: RS Q e-tron
Motorisation: 2 x Audi MGU05 (Formula-E) + 1 moteur TFSI 2.0 4 cylindres turbo essence
Puissance: batterie 50 kWh è 680 cv
Vitesse max.: 170 km/h
Poids: + de 2000 kg
Préparateur: Audi Sport
Assistance: Audi Sport
Catégorie: ULTIMATE T1-U

Palmarès

2022 : 1er
2019 : 1er
2011 : 1er
2007 : 1er
2005 : 1er
2003 : 1er
2002 : 1er
Recordman de victoire auto (x8)
1996 : 1er moto

 Jeune champion de skate, Stéphane Peterhansel vibrait déjà devant les images du Dakar des années 80, avec Cyril Neveu et Hubert Auriol avalant les dunes du Sahara, mais était bien loin de s’imaginer que 40 ans plus tard, il serait assis sur une montagne de 14 titres et s’embarquerait après cela dans un défi technologique de très haute volée. Son talent et sa précocité lui ont permis de mener un apprentissage ultra-rapide du rallye raid, remportant son premier Dakar en 1991. Le motard au bandana bleu a remporté au total six titres en huit ans au guidon d’une Yamaha. À son passage sur quatre roues, les qualités acquises à moto ont rapidement été mises à profit : 7ème pour son coup d’essai en 1999, il est monté sur la deuxième marche du podium dès l’année suivante. La consécration a attendu 2004, année où « Peter » est devenu à Dakar le deuxième pilote de l’histoire après Hubert Auriol à s’imposer à la fois à moto et en auto. La suite de la saga « Mitsu » lui a valu deux autres victoires, en 2005 et en 2007. Après le retrait de la firme japonaise, Peterhansel a rejoint X-Raid, mais ce n’est qu’en 2012 qu’il a obtenu son 10ème sacre. Nullement rassasié par ce cycle victorieux, « Monsieur Dakar » a enchaîné par une autre victoire en 2013. Un nouveau challenge s’est ensuite présenté en 2015 avec le retour de Peugeot sur le Dakar et en 2016, « Peter » a pu faire rugir le lion pour la première fois depuis le succès d’Ari Vatanen et de sa 405. La série s’est poursuivie avec la 3008 pour aller chercher un 13ème titre au terme d’un duel final sous haute tension avec son coéquipier Sébastien Loeb. En janvier 2021, son livre de records personnel s’est encore enrichi, devenant l’unique pilote à avoir gagné en Afrique, en Amérique du Sud et désormais en Asie. La collection aurait pu inciter le vétéran le plus rapide de la planète à tirer sa révérence, mais le constructeur Audi lui a proposé l’un des challenges les plus alléchants de sa carrière : participer à la conception et au développement du premier véhicule électrique capable de gagner le Dakar. Les deux premières tentatives ont échoué, d’abord en payant les défauts de jeunes du RS Q e-tron, puis sur une faute de pilotage qui s’est achevée sur une très sérieuse blessure pour son copilote en 2023, au cours de la 7e étape. Pour aller au bout d’e cette aventure technologique, il reste une carte à jouer dans le cycle de trois ans qui s’achève sur la 46e édition du Dakar. Toujours accompagné d’Edouard Boulanger, l’ancien « mapman » chez KTM et Toyota qui a pris place à sa droite depuis le dernier acte victorieux avec Peugeot et qui a soigné ses vertèbres depuis cet accident en janvier dernier, Stéphane Peterhansel s’avance avec autant d’ambition que d’humilité. Avec l’espoir timide mais réel d’aller chercher un 15e trophée !

Classement 2024

Total Dakar Abu Dhabi Desert Challenge BP Ultimate Rally-Raid Desafio Ruta 40 Rallye du Maroc
13 0 + 13
(25)
- - - -