FIA logoFIM logo

Lionel BAUD

(fra) 1.78m / 82kg

Hobbies

sport automobile, randonnées

Sponsors

321 Perform / Q8 Oils / Superbolide / BAUD Industries

Vehicle

Marque : Toyota
Modèle : Hilux DKR
Préparateur : Overdrive Racing
Moteur : V6 Turbo
Puissance : 450 chevaux
Poids : 2 tonnes
Assistance : Overdrive Racing
Catégorie : Ultimate T1.2 FIA

Rankings

2024 : 38e
2023 : abandon (copilote Rémy Boulanger)
2022 : 48e (copi. Jean-Pierre Garcin)
2021 : 22e T3 (copi. Loïc Minaudier)
2016 : ab. 7e étape (copi. Thierry Dezeiraud)

S'aligner sur le Dakar exige un certain sens de la diplomatie dans la relation pilote-copilote. Qui plus est en famille ! Si les Baud père et fille ont déjà partagé plusieurs courses avec un réel succès, le binôme s'affiche pour la première fois sur les routes du légendaire rallye-raid. D’un côté, Lionel, chef d'entreprise savoyard à succès, pilote de rallyes depuis une bonne trentaine d’années, de l’autre Lucie, au palmarès plutôt étoffé du haut de ses 26 ans. Sur quatre roues, Lionel Baud en connaît un rayon. Il débute en rallyes à l'âge de 17 ans en tant que copilote puis remporte à deux reprises la formule promotion chez Peugeot. Pilote semi-professionnel pour la marque au lion en 1997, il est sacré Champion de France dans la foulée (catégorie deux litres). Vient alors le temps du choix, entre sa passion pour la course auto et la direction de l’entreprise montée par Marcel, son père. Lionel Baud penche en faveur de la success story familiale. Dix ans d'arrêt total pour se consacrer à la croissance du groupe Baud Industries. Mais le manque de la course auto se fait sentir. Il remet donc le couvert en 2007 et décroche quelques jolis résultats, à l’instar notamment de ces deux belles perfs : 11e au scratch du rallye d'Alsace et 18e au Monte Carlo (2013). Côté sable, le premier Dakar de Lionel Baud s’achève douloureusement par un abandon sur les pistes boliviennes en 2016. Cinq ans après sa première tentative, il revient sur le plus légendaire des rallyes-raids, au volant d’un Zéphyr puis l’année suivante à bord d’une Peugeot 3008 DKR. Sur le Dakar 2022, le pari de viser le Top 15 est plombé par une nuit d’horreur mécanique dès le début du rallye, qui s’achève en 48e position. La tentative suivante avec un Hilux Overdrive et un copilote prometteur, Rémi Boulanger a tourné court sur un abandon à deux jours de l’arrivée. Place maintenant à un Dakar intergénérationnel où tout peut arriver !

Ranking 2024

Total Dakar Abu Dhabi Desert Challenge BP Ultimate Rally-Raid Desafio Ruta 40 Rallye du Maroc
3 - 3
(14)
- - -